L'auteur

L'auteur : Gilles RieuL'auteur : Gilles Rieu

 

Une fois que l’idée d’un dessin est suffisamment précise dans mon esprit, je commence par chercher les contours du sujet sur un bloc de croquis. Je fais plusieurs traits, plusieurs ébauches jusqu’à ce qu’une forme me plaise. Je reprends alors cette forme avec un papier calque que je reproduirai ensuite sur le papier du dessin final.

Je commence toujours avec du crayon à papier, je mesure souvent les proportions de la feuille ; pour Néo-Babel, la figure de la Déesse et l’ensemble des figures qui l’entourent prennent les deux tiers supérieurs de la feuille. La ville et la tour garde le tiers inférieur. Je fais attention de mesurer l’axe central de la feuille afin que tous les éléments soient bien disposés.

Une fois l’ensemble du dessin terminé au crayon à papier, je repasse les traits à l’encre noire, ajoute de la peinture rouge, bleue ou dorée à certains endroits et fini par gommer les traces de crayon.

J’ai rempli le fond du dessin par une série de petits traits entrecoupés de cercles blancs. C’est une technique que j’utilise pour représenter le cosmos. Les cercles blancs sont les astres, les cercles sont plus ou moins grands à mesure que l’astre est plus ou moins proche. Les séries de traits parallèles qui relient les cercles entre eux sont comme un maillage maintenant les astres à leurs places et donnant sa cohésion au cosmos.